Breaking News
Home - National Highlights - Assemblée générale de l’Alliance française : élection du nouveau comité de gestion

Assemblée générale de l’Alliance française : élection du nouveau comité de gestion

francaiseLes adhérents et les abonnés de l’Alliance française ont procédé à l’élection de son nouveau comité de gestion, vendredi dernier, à l’avenue Bois de Rose.

Cette année, l’association a pu tenir son assemblée générale élective en atteignant le quorum nécessaire. Ce qui ne fût pas le cas lors de la précédente assemblée élective de décembre 2014.

Après l’accueil des membres, la présidente du comité de gestion, sortante, Marquise David, a présenté le rapport moral 2016 de l’Alliance française. Celui-ci a été approuvé, par les adhérents, par vote. Ensuite, la trésorière a fait son rapport financier qui a été approuvé de la même manière.

Les membres adhérents, à jour de leur cotisation, ont participé à l’élection du nouveau comité de gestion de l’Alliance française. Les adhérents absents ont donné leurs procurations pour leurs votes, en bonne et due forme. Pilotée par le directeur de l’association, Laurent Jalicous et son équipe, l’élection s’est déroulée à bulletin secret, dans les locaux de l’Alliance française. La nouvelle équipe élue, composée de 9 personnes, est la suivante : Michèle Harter, Fatima Madeleine, Mohamed Lamine Kanté, Léon Radegonde, Armin Reiser, Bénédicte Turcotte, Jerry Sinon, Joëlle Perreau et Kate Carolus.

Le comité compte deux nouveaux élus, comme par exemple, Jerry Sinon et Joëlle Perreau. « J’ai été enseignant à l’Alliance française pendant 10 ans. Aujourd’hui, j’ai envie de m’y investir d’une autre manière. J’ai choisi de faire partie du comité pour y insuffler un mouvement de jeunesse. Je veux y attirer des jeunes. Je vais essayer de voir comment faciliter la communication des actions de l’Alliance française ? », a partagé le nouvel animateur de SBC, Jerry Sinon.

« L’alliance française et l’Université des Seychelles (UniSey) font déjà des échanges au niveau des cours de littérature, en particulier concernant les explications sur les bases littéraires, avec les étudiants. J’ai enseigné à tous les niveaux à l’Alliance française comme professeur vacataire. J’aime les activités qui y sont proposées et les débats. J’ai ce lien avec l’Alliance. Du côté universitaire, je souhaite continuer à promouvoir la langue française. Pourquoi pas un « spot » entre SBC, UniSWey et l’Alliance française, comme pour la langue créole ? », a indiqué, la nouvelle doyenne, par intérim, de la faculté des sciences humaines de l’Université des Seychelles.

Cette semaine, le nouveau comité de gestion nommera son nouveau président.

Source : Seychelles NATION

Developers: Cyberwave