Breaking News
Home - National Highlights - Prix littéraire de la jeunesse francophone aux Seychelles

Prix littéraire de la jeunesse francophone aux Seychelles

jeunesse« Lire…c’est voyager » a ouvert un champ de créativité

L’Alliance française et l’Ecole française des Seychelles se sont lancées dans l’aventure de la première édition de ce prix littéraire le 4 février 2016. La semaine dernière, les jeunes lecteurs ont fait entendre leurs voix et ont décerné les prix littéraires.

Sous le grand préau de l’école française, un jury d’élèves, des professeurs, la direction et l’équipe de l’Alliance française, en présence de l’ambassadeur de France aux Seychelles, Lionel Majesté-Larrouy et de Jean-François Lledos, représentant de la direction de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger, des entreprises sponsors comme Silhouette Cruises et l’imprimerie Saint-Fidèle, se sont réunis pour le prix littéraire « Lire…c’est voyager 2015-2016 ».

Joëlle Ecormier, auteur de littérature jeunesse, a été invitée à découvrir les votes des élèves, depuis la maternelle jusqu’au secondaire. Ces derniers ont exprimé naturellement leur sentiment de fierté et parfois de déception lorsque le directeur de l’école, Philippe David, proclamait le titre du livre choisi.

Les lauréats du prix littéraire ont été classés par catégorie de classes de la maternelle au secondaire. Dans la catégorie 1 : « Anthonin », l’album et conte de Christine Velia et de Céline Deregnaucourt, remporte un vif succès. Dans la catégorie 2 : « Maki Catta » de Laurence Coulombier et de Modeste Madoré a été lauréat. Pour la catégorie 3 : « Le sourire de la montagne » de François Place. Ensuite, dans la catégorie 4 : « Manabé Shima » de Florent Chavouet et enfin, dans la catégorie 5 : « Voyages aux Iles de la Désolation »,d’Emmanuel Lepage.

Ce premier prix littéraire a permis aux élèves de rencontrer un auteur en direct, Joëlle Ecormier, ce fût l’occasion de lui poser des questions, de partager leurs écritures et de suivre des ateliers. Cette rencontre a peut-être suscité ou conforté la vocation de jeunes écrivains en herbe. Un champ de créativité est désormais ouvert.

D’ailleurs, conjointement, à l’Alliance française, une exposition surprenante se tenait autour des thèmes abordés dans les livres sélectionnés pour le prix littéraire. Les plus petits ont utilisé des supports et des matériaux de tout type des Seychelles, alors que les plus grands ont poussé l’art à un modèle réflexif pertinent sur le monde actuel. En tout état de cause, un travail artistique, créatif et de qualité produit par les élèves. Ce mélange de l’art plastique et de la lecture ont bien fait voyager les lecteurs. L’imaginaire y avait toute sa place. Que cette première édition soit la première marche d’une seconde, avec encore plus de livres, d’auteurs et d’écoles seychelloises.

Source : Seychelles NATION

Developers: Cyberwave