Breaking News
Home - Poems - Fanchilla, fanciulla mia (Enfant, Mon Enfant) par Antoine Abel

Fanchilla, fanciulla mia (Enfant, Mon Enfant) par Antoine Abel

abel-bustMon enfant, ô mon enfant

Je ne saurai jamais

Qui tu es

Dans ton cri que je ne partage pas

Dans ton sourire de sommeil

Dans ta joie que toi seule connais

Dans tes yeux que tu inventes

Dans tes yeux qui brillent angéliquement

Je ne sais qui tu es, mon enfant

 

Tu me donnes ta main moite

Après un jeu dans l’eau

Tu caresses les joues barbues

Qui to piquent et tu fronces les sourcils

Que cherches-tu, mon enfant?

 

Tu balbuties mon nom

D’ou tu extrais le tien

Ici et maintenant, tu veux savoir

Tu veux une réponse immédiate

 

Fanciula fanciula mia

Mon enfant, ma chère enfant

Tu ne veux pas attendre

 

Tit pousses vite comme l’herbe

Tu jettes loin de toi

Ton enveloppe de bébé

Tu énumères tes premières syllabes

Tes membres s’affermissent
Déjà ton visage devient une autre toi-même

 

Mon beau bébé s’est envolé

Ici et maintenant

Tu poses les questions en philosophe

Fanciulla mia

Developers: Cyberwave