Breaking News
Home - National Highlights - Vers une gouvernance intégrant la science, la technologie et l’innovation

Vers une gouvernance intégrant la science, la technologie et l’innovation

Les Seychelles amorcent une transformation socio-économique ?

Petit Etat Insulaire Développement (PEID), les Seychelles font face á bons nombre de défis : la gestion de l’eau, des déchets, de ses ressources marines, de la rareté du foncier, de l’érosion des côtes…etc. Petit Etat, mais toujours en veille pour cibler les bonnes opportunités de développement. Au travers d’un partenariat avec la Malaisie, elles ambitionnent d’intégrer la science, la technologie et l’innovation (STI) dans ses différents plans de développement et son mode de gouvernance.

A cet effet, un atelier se déroule actuellement à Eden Bleu. Il est organisé par L’Institut National pour la Science, la Technologie et l’Innovation  (NISTI) en partenariat avec l’International Science, Technology and Innovation Centre for South-South Cooperation, sous la houlette de l’UNESCO (ISTIC).

La thématique principale est orientée vers la création d’un système intégré de gouvernance de la science, de la technologie et de l’innovation aux Seychelles. Cette rencontre, vise, aussi une prise de conscience afin de construire ensemble au niveau national un système intégré avec une politique et une gestion précise concernant la science, la technologie et l’innovation.
Les acteurs de tout horizon, que ce soit du secteur public ou privé, des ONG (Organisation Non Gouvernementale), la Chambre de Commerce et d’Industrie des Seychelles (SCCI), la société civile, la communauté scientifique, les décideurs, les membres du Conseil de l’Institut National pour la Science, la Technologie et l’Innovation (NISTI) et les membres principaux de l’équipe nationale chargée de la mise en œuvre des résultats de cet atelier, programmé du 11 au 12 mars 2016, ont été invités.

L’Institut National pour la Science, la Technologie et l’Innovation  (NISTI) a été créé en avril 2014 aux Seychelles. Son rôle est de favoriser le dialogue et la collaboration entre les partenaires au niveau du développement et de la promotion de la science, la technologie et l’innovation aux Seychelles ainsi que la recherche et le développement scientifique. « Un des objectifs est d’améliorer la qualité de vie des Seychellois grâce à une application des nouvelles technologies au sein de projets d’éducation, du système d’innovation national, de l’information et de la communication avec comme base fondamentale la gouvernance », a partagé, Xavier Estico, le président directeur général de NISTI.

En présence de Danny Faure, Vice-Président des Seychelles et président du High Level Steering Committee for Knowledge Based Economy ; du ministre de la science, de la technologie et de l’innovation de Malaisie (MOSTI), Datuk Seri Panglima Madius Tangau, du Dr. Lee Yee Cheong, président de l’ISTIC, de Deepak Das, consultant indépendant de NISTI ; le ministre de l’investissement, du développement, de l’entreprenariat et de l’innovation, Michael Benstrong parle d’une transformation socio-économique des Seychelles.

« Avec la vision nationale des Seychelles, les différents plans de développement existants à mettre en synergie, nous devons savoir clairement où nous en sommes ? Où nous voulons aller ? Et surtout, comment y arriver ? La transition aux Seychelles passera par l’alimentation d’une base de connaissance concrète de notre économie, projet inscrit dans notre politique nationale et notre stratégie pour la gestion de  la recherche, de la technologie et de l’innovation aux Seychelles de 2016 à 2025. ‘Leve Debrouye’, est bien le message du jour », a-t-il déclaré.

vpSource : Seychelles NATION

Developers: Cyberwave